Le statut d’infirmier référent réintroduit dans la proposition de loi Valletoux.

La mesure visant à instaurer la création du statut d’infirmier référent pour les IDEL a bien été intégrée dans la proposition de loi Valletoux et adoptée par les députés le vendredi 16 juin 2023. Retour sur une année de combat épique.

Voilà plus de 10 ans que la FNI  prône la création de ce statut qui était une proposition phare du livre Blanc édité par la FNI en 2012 “Horizon 2030”.

La vie est faite de curieux hasard puisqu’au Congrès en décembre 2021 nous avions en “guest star” Edouard Philippe, ancien 1er Ministre. le fondateur du parti Horizons : 1ère acculturation au concept  d’IDEL référent !

Au Forum de Bordeaux en juin 2022, c’est Thomas Mesnier, député du groupe Horizons que nous avons invité. 2ème acculturation au concept. Le relais est pris par Frédéric Valletoux, Député du même groupe après que Thomas Mesnier ait quitté son poste de Député. 3ème acculturation au concept.

Devant la levée de boucliers des syndicats de médecins, Frédéric Valletoux retire sa version initiale de proposition de Loi. Elle revient sur le bureau de la commission des affaires sociales à l’Assemblée Nationale début juin sans mesure spécifique concernant l’infirmier référent.

Cette proposition de Loi qui est l’une des plus conséquentes depuis le début de la mandature, vise à « améliorer l’accès aux soins par l’engagement territorial des professionnels ».

Présentée en première lecture à l’Assemblée nationale du lundi 12 au jeudi 15 juin, Frédéric Valletoux  tient la promesse faite à la FNI le 16 mai 2023 de ré introduire un amendement visant à créer le statut d’IDEL référent.

Le 13 juin, François Braun intervient en direct au Forum FNI de Lens et apporte son soutien à l’amendement.

Entre-temps, la FNI a pesé sur l’Assemblée nationale par de multiples rendez-vous auprès des Députés.

Alors que contient cet amendement ?

L’infirmier référent assure une mission de prévention, de suivi et de recours, en lien étroit avec le médecin traitant et le pharmacien correspondant.

Pour les ayants droit âgés de moins de seize ans, l’un au moins des deux parents ou le titulaire de l’autorité parentale choisit l’infirmier référent et l’indique à l’organisme gestionnaire.

Un décret fixe les conditions d’application du présent article

Que cela va-t-il changer ?

Cela constitue explicitement la reconnaissance du triptyque socle médecin/infirmier/pharmacien dans les soins de premier recours. En effet, aux côtés du médecin traitant et du pharmacien correspondant, l’infirmier référent complète ce triptyque et le consacre comme le fer de lance des soins primaires en ville.

Il va, de plus, ouvrir des champs du possible notamment en termes de prévention et d’éducation thérapeutique au domicile des patients pour les IDEL.

Le chemin n’est pas encore entièrement parcouru, il nous faut passer par le Sénat et attendre le Décret d’application, mais jamais en 10 ans nous avions été si proche du but. Dans le contexte cette mesure peut paraître anodine, c’est loin d’être le cas ! Elle consacre le rôle essentiel des IDEL dans le premier recours et la coordination clinique de proximité. Elle ouvre un pan d’avenir pour la profession !

Partagez cet article :

Adhérez à la FNI

Soyez maitre de votre avenir : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers ! J'ADHÈRE

Trouvez votre syndicat FNI départemental

Forum National Infirmiers 2024

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques et propose des consultations juridiques par téléphone. Service juridique

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes Je contacte la hotline

La Hotline FNI Compta

Interrogez nos experts pour toute question comptable, sociale et fiscale. Je contacte la hotline

Plus à découvrir