BSI : Suppression de la notion d’urgence !

Le début des soins réalisés dans le cadre du BSI est encadré conventionnellement. Les partenaires conventionnels se sont accordés pour un assouplissement des règles. Explications !

Compte tenu de la charge de travail importante de la profession, la CNAM propose un assouplissement des consignes relatives au BSI.

Jusqu’à présent, il était possible de débuter des soins dès l’envoi de la synthèse du BSI au médecin prescripteur, sans la validation de ce dernier dans le délai imparti de 5 jours et sans attendre la clôture du BSI .

Cette possibilité était prévue exceptionnellement pour les soins réalisés en urgence, nécessitant une mention spécifique « urgence » sur l’ordonnance du médecin.

Il est proposé de supprimer la notion d’urgence dans la prescription, de sorte à généraliser la possibilité de démarrer les soins avant de saisir le BSI. Le bilan devra toutefois être réalisé dans un délai maximum d’une semaine. Cette mesure vise à permettre aux IDEL de mieux appréhender les besoins du patient lors de la saisie du bilan.

Partagez cet article :

Adhérez à la FNI

Soyez maitre de votre avenir : rejoignez la Fédération Nationale des Infirmiers ! J'ADHÈRE

Trouvez votre syndicat FNI départemental

FNI 2023

Le service juridique

Le service juridique de la FNI répond de façon personnalisé à vos questions juridiques et propose des consultations juridiques par téléphone. Service juridique

La Hotline Cotation Nomenclature

Interrogez les experts nomenclature pour vous aider dans vos difficultés de cotation d’actes Je contacte la hotline

La Hotline FNI Compta

Interrogez nos experts pour toute question comptable, sociale et fiscale. Je contacte la hotline

Plus à découvrir